SUPDEPROD : parcours d’étudiantes

« Intéressée par la communication, j’ai suivi un Bachelor et un M1 à l’ECS Paris. Je me suis découvert une passion pour la production lors de mon premier stage dans un théâtre et ai fait mes autres stages dans la production audiovisuelle. Mais ce n’était pas suffisant selon moi pour travailler dans le milieu. Il me fallait apprendre les bases, notamment en droit et en administration.

SUPDEPROD ouvrait sa première promotion juste à ce moment-là ! Je me suis tout de suite sentie à ma place. L’avantage du programme du Master 1 chargé de production est qu’il nous permet de découvrir un large panel de la production et de toucher un peu à tout : la réalisation, la technique 360, la négociation, le documentaire, la comptabilité… Les cours sont très variés. Mais le vrai plus de l’école réside dans ses intervenants.

Ce sont des professionnels du secteur passionnés et passionnants. Ils nous donnaient vraiment envie de travailler dans le milieu. C’est d’ailleurs grâce à l’un d’entre eux que j’ai pu obtenir mon premier CDI chez BFM TV. »

« Pendant mes études en droit et communication à Toulouse, j’ai réalisé une web-série avec des amis. Je me suis occupée de toute la partie administrative et organisation et ça m’a plu. Un stage de juriste chez TF1 m’a confortée dans mon choix.

Cependant, pour travailler dans le domaine, il me fallait une formation qui m’apporte un plus sur le CV et me donne du poids. On dit que le métier de producteur s’apprend sur le terrain, mais malgré mes premières expériences, il me manquait les bases, des compétences, des techniques pour être plus efficace et professionnelle.

C’est ce que je suis venue chercher à l’école de SUPDEPROD. La formation m’a, en plus, apporté un premier réseau professionnel (mes camarades de classe et les intervenants) et une expérience significative grâce à l’alternance. En parallèle de ma formation, j’étais assistante de production adjointe chez Enibas Productions où je travaille encore aujourd’hui. »

>> Découvrez ces témoignages dans leur intégralité sur Culture-Formations