SUPDEPROD Paris : Témoignages des professionnels de la production

Les métiers de la production auxquels sont formés nos étudiants exigent nombre de qualités. Pour former nos étudiants, SUPDEPROD s’entoure de professionnels de la production audiovisuelle qui apportent leur témoignages sur la formation que nous proposons. Ils jouent également un rôle majeur en terme de pédagogie en nous permettant de toujours proposer à nos étudiants des formations en adéquation avec les besoins et les attentes du marché, et en lien avec les compétences recherchées des sociétés de production audiovisuelle.

XAVIER COUTURE, PRODUCTEUR

Découvrir la suite sur YouTube

YARONE MAMAN, directeur financier chez Fédération Entertainment

Bouchra Rejani, productrice, fondatrice de WeMake

Directrice générale pendant sept ans de Shine France, Bouchra Rejani est devenue l’une des figures emblématiques de la production audiovisuelle de l’Hexagone. Elle a débuté sa carrière dans le secteur des médias chez Fox Kids Europe à Londres en tant que chargée de mission pour le groupe. Elle a ensuite officié à différents postes chez FremantleMedia avant d’en prendre la direction générale. Elle quitte en 2017 Shine France pour créer sa propre société, WeMake.

Qu’est-ce qui vous passionne dans la production ?

Le processus de fabrication dans son ensemble : de l’idée de départ, à la mise en place de tous les éléments de création, en passant par le pitch pour en faire un rendez-vous pour tous les téléspectateurs.

Quelles sont les compétences attendues par les professionnels ?

Les compétences requises sont multiples pour réussir dans ces métiers. Citons la fiabilité, l’envie d’apprendre qui ne va pas sans curiosité, la gestion du temps, la créativité pour des idées originales mais aussi savoir pitcher et, aujourd’hui, parler plusieurs langues.

Quel est l’intérêt de se former à ces métiers ?

Le marché de l’audiovisuel est en quête permanente de nouveaux contenus et de nouvelles écritures, sous toutes leurs formes. La production de ces contenus requiert plusieurs corps de métiers. À SUPDEPROD, il s’agira pour les élèves d’acquéri des automatismes, de comprendre les différents corps de métiers.

Thierry Caillibot, producteur, Galaxie Presse

Quelles sont les compétences d’un producteur ?

Le producteur est le chef d’orchestre de l’émission ou du programme qu’il produit. Il doit donc bien connaître tous les métiers de la télévision : cameraman, monteur, réalisateur… Le producteur dans l’audiovisuel doit avoir un réseau dans les chaînes. Bien connaître les chargés de programmes et les directeurs de chaîne est essentiel pour bien exercer sa profession. Il doit aussi être un téléspectateur curieux, en position de veille permanente toujours à l’affût des nouveaux programmes tant en France qu’à l’étranger.

Quelles sont les missions qu’un producteur doit gérer ?La mission principale du producteur selon moi est de garantir à la chaîne qu’elle recevra, en temps et en heure, le programme qu’elle a commandé.

Il faut savoir que lorsque le producteur va « vendre » son programme (émission, reportage ou documentaire), ce programme n’existe pas encore. Il s’agit d’un concept ou d’un dossier « papier ». C’est une fois que l’engagement du diffuseur est acté que la  production peut être lancée. C’est pourquoi les aspects financiers et contractuels sont aussi importants dans cette profession cela bien plus que dans d’autres professions de l’audiovisuel.

Quels sont les temps forts du métier de producteur ?

C’est un métier de passion et de passionnés. Le moment le plus fort est lorsque la chaîne s’engage sur le projet. Avec les équipes, on a souvent travaillé dur pendant des semaines ou des mois sans savoir si le projet pourrait intéresser une chaîne. Lorsqu’elle dit « oui » c’est très excitant et en même un peu flippant. On ne peut plus faire demi-tour et il faut livrer le programme. L’échec n’est pas une option.